L’incubateur jeunesse Mistr’art est né

Conférence de presse du 26 novembre concernant le Mistr’art
Photo : CIA Mistral / Monika Lévesque
Alyss-ann Pelletier

Le 26 novembre dernier, une équipe de l’Agence de presse  CIA Mistral est allée assister à une conférence de presse parlant du projet artistique qui a été officiellement lancé le 15 novembre 2019 par Bianca Gagnon, enseignante d’arts plastiques à l’école du Mistral.



Le but de cette conférence était pour annoncer que l’école du Mistral a créé un incubateur appelé « incubateur Mistr’Art » jeunesse afin d’essayer de garder les élèves motivés pour aller à l’école et également les aider à entreprendre, parce que parfois, cela peut arriver que les jeunes se désintéressent et ne finissent pas leur secondaire. Ce qui est très important.

Ils ont donc décidé de faire une conférence de presse réunissant les élèves qui font le projet (les élèves en option art-plus), des élèves ayant aidé au projet et les partenaires qui ont pu les aider financièrement ou tout simplement en les aidant pour leur organisation.

Création des élèves participant au projet Mistr’art
Photo : CIA Mistral

Voici les partenaires qui étaient présents : le Carrefour jeunesse-emploi Mitis, La Ruche Bas-Saint-Laurent, la SADC de La Mitis, Mitis en affaire, la MRC de La Mitis et pour finir Mallette. Les partenaires ont donc pris chacun leur tour la parole pour  dire qui ils étaient et également pour dire qu’elle était leur contribution dans ce projet artistique.

Tout cela s’est déroulé après le mot de bienvenue effectué par Annabelle  Lepage, qui fait partie des élèves qui travaillent sur ce nouveau projet.

Il y a également eu le témoignage de Florence Patenaude, une autre des élèves-entrepreneurs, qui a dit une phrase durant son témoignage que je trouve très belle et inspirante. Pour elle, ce projet,

« Ce n’est pas juste un cours d’art, c’est aussi un développement personnel, que chaque jour on a la possibilité de découvrir. »

Florence Patenaude, éléve de l’école du Mistral

J’ai trouvé cette phrase très inspirante, parce qu’elle nous prouve, en tant qu’élève, que pour elle et ses coéquipiers, ce projet n’est pas juste de l’art, mais aussi quelque chose qui va pouvoir les aider à connaître de nouvelles choses et peut être bien pouvoir les aider pour leur vie future.